jeudi 1 décembre 2016

Epopia: offrez à votre enfant une aventure dont il est le HEROS!!! [Concours + code réduction inside]

Coucou!

Le blog est un peu à l'arrêt faute de temps en ce moment, mais vous qui me connaissez et me suivez régulièrement, vous savez que vous pouvez toujours me trouver sur ma Page Facebook La Salade à Tout ainsi que sur mon groupe Facebook Gestion budgétaire, entraide et minimalisme !

Aujourd'hui je vous retrouve pour vous parler d'une super expérience que j'ai pu faire (enfin: mon gnominou) grâce à Epopia !

Qu'est-ce qu'Epopia?

Ils en parlent bien mieux que moi sur leur site donc je vais tout simplement leur laisser la parole:
"Avec Epopia, un beau matin, votre enfant découvre dans sa boîte aux lettres un courrier envoyé par les habitants d'un lointain pays. Le jeune lecteur est alors investi d'un rôle central dans un nouvel univers (roi, reine, explorateur, directeur...) où les personnages requièrent son aide. Dans leurs courriers, ils décrivent les événements et posent des questions : décisions à prendre, activités à réaliser, énigmes à résoudre…
Votre enfant doit alors répondre par écrit et faire part de ses décisions.
La suite de l’histoire dépend uniquement de lui !

Courriers après courriers, il participe à une véritable correspondance écrite; il lit, il écrit et vit une aventure palpitante !"

Lorsque j'ai découvert ce concept cet été, j'ai trouvé ça tout simplement génial!
Moi qui suis passionnée de lecture et qui essaie tant bien que mal de transmettre cela à mon fils de 9 ans (et c'est laborieux!), je me suis dit que c'était tout à fait ce qu'il nous fallait!
J'ai alors pris ma plus belle plume pour les contacter et leur proposer de faire connaître leur activité à mon niveau: ils ont accepté tout de suite!



Pour quels enfants est-ce adapté?
- Les histoires sont adaptées pour des enfants de 5 à 12 ans, et personnalisées en fonction de l'âge.
- Cette activité me semble particulièrement adaptée pour des enfants qui ont un peu de mal à entrer dans la lecture ou qui ne sont pas fan de lecture: c'est une façon extrêmement motivante de les faire lire! Testé et approuvé chez mon ronchon de la lecture de 9 ans!
- Autrement, vraiment, je pense que tous les enfants peuvent y trouver leur compte car cela touche beaucoup à leur imagination!

Comment ça marche exactement?

- Tout d'abord, vous devez choisir entre 2 trames d'histoires différentes:
  • Soit votre enfant devient le roi ou la reine d'un royaume et devra défendre celui-ci d'une guerre qui se prépare.
  • Soit votre enfant devient le directeur ou la directrice d'une réserve naturelle suite à la mystérieuse disparition du précédent directeur... C'est ce qu'a choisi mon fils.
- Vous devez ensuite choisir quelle formule vous allez prendre:
  • La formule Découverte: 1 envoi pour 14,99€
  • La formule Aventure: 3 envois pour 39,99€ (C'est cette formule que nous avons testée)
  • La formule Epopée: 12 envois pour 119€
- Dans chaque enveloppe qu'il recevra, votre enfant trouvera des lettres qui lui sont adressées personnellement de la part des autres personnages de l'aventure, mais aussi des petits "bonus" comme des clés, des diplômes, des graines à planter, etc...
En fonction de ce que vont lui rapporter les personnages, il devra prendre des décisions et les écrire à son "équipe", ce qui déterminera la suite de l'aventure.



Notre expérience

Mon fils a donc choisi l'aventure en tant que directeur d'une réserve naturelle.
Lui qui n'est pas un grand lecteur, il a été hyper emballé par le fait de recevoir du courrier rien que pour lui et je peux vous dire qu'il guettait le passage du facteur avec impatience!
Il a pris son rôle de directeur très au sérieux!
Par moment il a été un peu impressionné par tout ce qu'il pouvait y avoir à lire dans l'enveloppe, mais c'est justement tout le rôle du parent d'accompagner l'enfant dans tout cela!
Par exemple, à un moment, nous avons décidé de lire une lettre par jour, quand l'enveloppe en contenait 4 ou 5.
Quand les lettres étaient longues, nous avons tous les 2 alterné des chapitres.
Epopia est en plus d'excellents conseils si vous vous posez des questions sur l'accompagnement de l'enfant et vous recevrez régulièrement des conseils à ce sujet.
Pour conclure, je dirais qu'à l'issue des 3 envois, on aurait bien continué plus longtemps, et que je pense que cela ferait un magnifique cadeau de Noël pour tous les petits loups qui sont autour de vous!
C'est un cadeau "expérience" mais dont l'enfant pourra garder quelque chose (chez nous c'est cette graine de haricot que mon fils ne cesse de regarder pousser!) et aussi l'occasion de passer des moments privilégiés avec l'enfant.
Bref: on a adoré!!!

On vous gâte, avec Epopia!!!

Du coup, avec Epopia, nous avons décidé de vous gâter!

CONCOURS
Tout d'abord, Epopia met en jeu une formule Aventure (3 envois) pour les petits loups que les lecteurs de La Salade à Tout ont envie de gâter!

Pour participer à ce concours, c'est très simple:
- Vous pouvez aimer la page Facebook La Salade à Tout, partager la publication du concours en mode public et inviter des amis à participer à ce concours.
- Le concours est ouvert jusqu'au vendredi 9 décembre à 20h pour toutes les personnes résidant en France Métropolitaine.

CODE REDUCTION
Au cas où vous ne gagneriez pas le concours, tout n'est pas perdu!
Epopia offre aux lecteurs de La Salade à Tout un code réduction de 5€ valable sur une formule Aventure.
Pour cela, inscrivez le code: EpopiaSaladeATout2016 au moment du paiement.

Voilà voilà, je suis très heureuse de pouvoir vous offrir ce beau concours et j'espère de tout cœur qu'il vous plaira!
Plein de gros bisous!


mercredi 16 novembre 2016

DÉMÉNAGEMENT EN COURS!!!

Coucou mes petites saladounettes licornounettes!

Je voulais juste vous prévenir que le blog risquait d'être à l'arrêt pendant quelques temps car je souhaite le déménager. 
En effet, au bout de bientôt 2 ans de blogging, les choses prennent une nouvelle tournure et mon hébergeur actuel ne me permet pas de faire évoluer mon blog comme je le souhaite!

J'aimerais du coup avoir mon propre nom de domaine et pouvoir bénéficier de fonctionnalités supplémentaires. 
Mais comme l'informatique et moi ça fait 2, je pense que je vais m'arracher qq cheveux au passage!

Enfin, c'est pas grave, je suis motivée et je suis sûre que la Vie va m'envoyer plein de gentilles personnes pour m'aider!

Du coup, je vous dis à très bientôt, mais de toutes façons je ne disparais pas complètement, je serai toujours présente sur ma page Facebook ainsi que sur le groupe Gestion budgétaire , entraide et minimalisme!

dimanche 13 novembre 2016

Guacamole et tortillas chips MAISON!!!

En ce moment je vous avoue que je ne suis pas du tout branchée cuisine!
Mes repas sont simplissimes, je n'ai pas du tout envie de cuisiner et je me base sur ce que me donne mon jardin pour accommoder quelques plats rapidement et roule ma poule!
(Ouais, roule ma poule c'est spéciste comme expression, je sais. Je ne me remettrai jamais du jour où je me suis auto éjectée d'un groupe vegan car je m'étais faite reprendre par une admin qui m'avait dit que "cheval de bataille", c'était spéciste comme expression.)

Bref, aujourd'hui je vous montre quand-même la petite recette nouvelle pour moi que j'ai réalisée il y a quelques jours!
Cette recette n'est ni locale ni économique (en ce moment les avocats coûtent un rein, c'est catastrophique), mais pour une occasion, ça peut entrer dans votre budget.




Pour le guacamole:
  • 1 avocat bien mûr
  • 1/2 oignon
  • 3 cuillers à soupe de jus de citron ou la chair d'1/2 citron
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 cuiller à café d'épices mexicaines (à votre goût)
On mixe le tout et c'est bon! on peut même écraser à la cuiller!

Pour les chips tortillas:
  • 100g de farine de maïs
  • 100g de farine de blé
  • 30 ml d'huile
  • 80 ml d'eau
Formez la pâte et étalez la.
Découpez-la en triangles, saupoudrez d'une à 2 cuillers à café de sel et de 2 bonnes pincées de paprika.
Faites cuire au four à 190 degrés environ 15 minutes.
Vérifiez de temps en temps, quand c'est doré, c'est que c'est OK!

Du coup, cette recette est moyennement économique à cause du prix de l'avocat qui est très élevé cette année.
J'ai payé un avocat 1,39€ donc je chiffrerais le guacamole à environ 1,60€.
Les tortillas par contre, c'est bon marché: en bio cela m'est revenu à environ 0,70€ le bol.
Finalement, cet assortiment coûte un peu plus de 2€, peut-être que dans le commerce, en version industriel, ça n'aurait pas été moins cher!

*      *       *
 
Retrouvez-moi sur ma page Facebook La Salade A Tout!


mercredi 9 novembre 2016

L'interview licornesque de Marina, L'accro du budget!

 
Coucou!
Aujourd'hui j'avais envie de vous présenter (pour ceux qui ne la connaissent pas encore!) Marina, L'accro du budget!
J'ai découvert le blog de Marina il y a un peu plus d'un an, même s'il existe depuis bien plus longtemps.
Il se trouve que Marina habite à 6 km de chez moi, que nous nous sommes rencontrées, et qu'on est devenu copines! La magie d'internet, c'est fou non???
Des personnes agissent au quotidien à 2 pas de chez nous et nous ne les connaissons même pas!
Heureusement, grâce à certaines licornes de notre groupe Gestion budgétaire, entraide et minimalisme qui ont créé des antennes de licornes locales, ceci ne se reproduira plus!
J'aime beaucoup le travail et la personnalité de Marina qui est une vraie licorne dans l'âme, c'est pourquoi j'ai eu envie aujourd'hui de vous la faire découvrir afin que vous puissiez en profiter vous aussi!
En effet, son blog regooooooooooooooorge d'astuces pour vous aider à gérer votre budget efficacement et sans prise de tête!
Pour cela, je lui ai posé quelques questions, auxquelles elle a accepté de répondre avec plaisir!
*     *     *
Hello Marina, explique nous pourquoi tu as rejoint les licornes!
 Quand j’ai commencé à bloguer sur le budget, il y a 3 ans, je ne connaissais pas trop les groupes Facebook. J’en étais restée aux forum Doctissimo, c’est pour dire. Et puis l’année dernière, en cherchant des pages « budget », je suis arrivée sur ce groupe. Comme je suis fan de petits poneys, j’étais obligée de demander à vous rejoindre !
Plus sérieusement, je suis entrée par la porte « budget » chez les licornes, pour pouvoir essayer d’aider moi aussi, mais j’ai vraiment été soufflée par votre dynamisme, votre bienveillance et vos idéaux. Quand je serai grande je serai une licorne.
Ca m’a vraiment fait du bien de rencontrer des personnes qui elles aussi veulent changer le monde et qui y arrivent ! Quand je lis les témoignages, les évolutions des participants, même si je suis bien loin d’être à votre niveau, ça me donne de l’espoir.
Tu as fait un article et une vidéo « De la gestion de mon budget au minimalisme », tu nous expliques ?
 Avant d’avoir les enfants, j’étais comme 90% des gens : j’achetais sans me poser de questions, ni sur l’utilité, l’éthique, le bilan écologique de mes actes. Et je me demandais à chaque fin de mois où était passée ma paye ?
La maternité m’a fait découvrir un monde plus respectueux de la nature : couches et lingettes lavables, liniment, le maternage proximal… j’étais tellement convaincue qu’on pouvait faire autrement que de tout acheter, neuf,  en non-durable que lorsque j’ai été licenciée (merci la crise) après mon premier, j’ai créé un dépôt-vente de puériculture, dans lequel je proposais des écharpes et aussi des couches lavables d’une créatrice locale.
L’aventure aura duré 18 mois mais j’ai du reprendre un emploi salarié pour retrouver un salaire.
Et là je me suis dit « bingo, ça va être la belle vie, fini de ne pas avoir d’argent ». Sauf que non. En fait, je n’avais pas de méthode précise pour faire les comptes à la maison, et si on n’était pas dépensiers, on naviguait à vue.
Quand on a repris les choses en main, qu’on a créé, ajusté et suivi notre budget, on a apprit à faire des choix de consommation. C’était la première étape vers une consommation plus raisonnée.
Parallèlement, je me rendais compte du volume de déchets qu’on pouvait jeter, même sur de l’équipement du logement, et ça commençait à m’agacer : comment est-ce qu’on peut jeter autant de choses qui ont demandées autant de ressources ? Même un « simple » emballage de jouet, par exemple. Cet emballage a été designé, testé, produit, manutentionné, il a parcouru des milliers de kilomètres pour finir à la déchetterie ? Et le jeu à l’intérieur va subir le même sort tôt ou tard. Il y a vraiment des moments où cela m’écoeure.
Du coup tu es quelle licorne dans la vie ?
Je suis un bébé licorne ceinture blanche. On mange 1/3 de bio à la maison (mais les légumes sont locaux ;) ), s’il faut mettre une étiquette sur notre régime alimentaire on dira que nous sommes flexitariens (en gros, on mange 2 à 3 plats carnés par semaine), les enfants étaient la moitié du temps en couches lavables, l’autre moitié en jetable, j’adore ma cup et mon savon de Marseille mais je n’arrive pas à me passer de mon après-shampoing…
Nous faisons des petits gestes au quotidien, je préfère acquérir une habitude après l’autre pour les ancrer dans la durée que d’essayer d’être parfaite et de finir par exploser (Herveline approuvera peut être ;)  )
Quelle est la dernière « nouvelle habitude » de licorne ? Et la prochaine ?
Le passage aux légumes bio (auparavent on les prenait dans une exploitation locale mais non bio, on a trouvé local ET bio), le non-rachat d’essui-tout. Nous utilisions déjà des serviettes en tissu et éponges et torchons, il a juste fallu trouver quelques mouchoirs en tissu, chez Emmaus tant qu’à faire, donc ça n’était vraiment pas compliqué.
Ma prochaine bonne habitude ? Euh.. joker ! Me remettre à faire mes yaourts maison, jeter tous ces pots à la poubelle ça m’énerve !
Allez, dis-nous tout, quel est ton envers de la connasse ???
Il y en a trop ! Bon, ok, j’avoue un penchant immodéré pour les meubles Suédois… le dernier c’était le rachat d’un plan de travail et d’un meuble pour agrandir notre bureau, donc normalement je suis tranquille jusqu’au printemps prochain. D’ici là, j’aurai bien eu d’autres idées de décoration.

*     *     *

Vous voyez, c'est ça que j'aime le plus dans le travail de Marina: OK elle s'occupe principalement du budget, mais son objectif profond est de rendre la vie des gens meilleure!
Gérer son budget, d'accord, mais dans le but de profiter de son argent et d'avoir une consommation en accord avec ses convictions.
Cette fille dégage une joie de vivre et une gentillesse incroyables!
Je vous invite encore une fois à aller visiter son blog L'accro du budget pour trouver mille et une astuces pour mieux gérer votre argent!
Je vous mets également les liens de sa page Facebook L'accro du budget et de sa chaîne YouTube!
Et si vraiment vous sentez que vous avez besoin d'un bon coup de sabot de licorne pour vous y mettre plus sérieusement, pour entamer une bonne fois pour toutes une démarche de gestion de votre budget qui vous aidera pour la vie, sachez que Marina organise des petits ateliers en ligne pour un prix modique: l'atelier "21 jours pour des finances zen! (lien affilié)
Le prochain atelier débutera le 21 novembre mais il faut s'inscrire avant dimanche 13 novembre! Au moment où j'écris ces lignes il ne reste que quelques places, dépêchez-vous si vous voulez en profiter!
Cet atelier vaut largement son petit prix de départ car il vous apprendra à récupérer cette mise au centuple!
Merci encore Marina d'avoir accepté cette interview et à bientôt sur le groupe des licornes en folie!!!

lundi 7 novembre 2016

Gagnez "On fait quoi pour le dîner? Spécial recettes végétariennes" !!!

Un petit concours, pour se mettre en jambe avant Noël, ça vous dit?




J'ai reçu la semaine dernière de la part des éditions 365 ce super agenda de recettes végétariennes et je vous l'offre!

"On fait quoi pour le dîner? Spécial recettes végétariennes"

Qu'est-ce que c'est?





Il s'agit d'une sorte d'agenda qui vous donne pour chaque jour de l'année 2017 (du 26 décembre 2016 au 31 décembre 2017) une idée de recette végétarienne, ainsi que la liste des courses pour réaliser ces recettes!
Vous pouvez détacher la liste de courses et l'amener avec vous au moment de faire vos achats.
Les recettes sont faites à partir de produits de saison et réalisables en 15 minutes maximum.

Les points positifs:
  • Ce petit livre nous donne pleeeeeeeeeein d'idées! Si vous êtes comme moi et que vous ne savez jamais quoi faire à manger, il est fait pour vous.
  • Ce sont des recettes qui sont rapides à effectuer et qui sont donc parfaites pour des plats du soir (mais si, vous savez, quand vous rentrez du travail et que vous n'avez pas DU TOUT envie de vous mettre en cuisine!)
  • Ce n'est pas parce que ce sont des recettes végétariennes que vous ne pouvez pas vous en servir comme base pour vos repas du soir, même si vous ou votre famille mangez encore de la viande, bien au contraire! Diminuer la viande sera un grand pas pour votre santé et votre porte-monnaie.
  • Les légumes sont de saison, donc c'est top!
  • Et ce que j'ai trouvé encore plus top en regardant de plus près, c'est que ce livre vous incite à ne pas gaspiller! Par exemple, vous voyez sur la double page que je vous ai prise en photo qu'à la date du jeudi 9 novembre, on vous demande d'utiliser des blancs de poireaux et de garder les verts pour le lundi suivant. Cette même semaine, le dimanche 12 novembre, on vous demande d'utiliser 1/2 chou vert, et pareil, on vous fait utiliser l'autre moitié le mardi suivant! Pour moi c'est vraiment un gros gros "plus"!
  • Les recettes sont d'une très grande simplicité, si vous êtes un boulet en cuisine et que vous êtes même capable de râter des pâtes: aucun problème!
Attention:
  • Ce sont des recettes végétaRiennes et non végétaLiennes. Il y a des recettes végétaliennes à l'intérieur ou des recettes très facilement végétalisables, par contre il y a beaucoup de recettes à base de fromage.
  • Vous savez que je ne suis pas fan du fait de mettre un plat différent chaque jour dans mes menus. Cela fait plus de travail, demande plus d'ingrédients donc coûte plus cher et il y a toujours des restes. Prévoyez toujours des "trous" dans vos menus pour finir les restes.
  • Le livre vous promet que les recettes sont réalisables en 15 minutes, et du coup pour cela ils veulent parfois vous faire utiliser des boites de conserves ou de temps en temps des légumes surgelés (la plupart du temps ce sont des légumes frais). Rien ne vous empêche d'acheter des légumineuses sèches et en vrac pour faire les recettes! Vous pouvez aussi choisir de rajouter 3 minutes à la recette en coupant en lamelles vos champignons frais plutôt que d'utiliser une conserve!
En conclusion:

C'est vraiment un livre que j'aurais pu acheter!
D'ailleurs c'est ce que j'ai failli faire et puis je me suis dit que ça intéresserait sûrement mes petites licornes donc j'ai contacté les éditions 365 pour savoir s'ils seraient OK pour faire un partenariat avec moi et ils ont accepté!
D'une manière générale j'aime bien ce qu'ils font pour faciliter l'organisation.
De plus, en allant sur leur site je viens de voir que leurs frais de port sont à 0,01€! Aucune raison de passer par une grande marque dont je tairai le nom et qui a une politique sociale et fiscale désastreuse si vous voulez l'acheter: passez directement par le site des Éditions 365! Ou encore mieux: par votre libraire de quartier!

Comment gagner cet exemplaire?

Vous pouvez si vous le souhaitez:
  • Aimer la page Facebook La Salade A Tout
  • Indiquer votre participation en commentant la publication sur la page + inviter des amis qui pourraient être intéressés par ce concours.
  • Partager la publication en mode public sur votre profil
Le concours est ouvert aux personnes résidant en France Métropolitaine.
EDIT: des personnes habitant hors France Métropolitaine ont proposé, si elles gagnaient, de prendre en charge les frais de port! Si c'est votre cas, vous pouvez participer! 
Le concours prendra fin le dimanche 12 novembre à minuit!

Bonne chance à tous!

mercredi 26 octobre 2016

Opter pour un suivi gynécologique par une sage-femme!



Je vous en parlais dernièrement sur ma Page Facebook: il y a quelques temps, j'ai eu un RDV avec une sage-femme.
Pitié, ne faites pas comme toutes les copines avec qui j'en ai parlé:
NON, je ne suis pas enceinte, et
OUI, une sage-femme peut s'occuper de notre suivi gynécologique classique!!!
Elle peut prescrire la pilule ainsi que d'autres médicaments et elle peut aussi poser des stérilets!!!

Ce RDV m'a vraiment chamboulée, et du coup, je tenais absolument à vous parler de mon parcours à ce niveau-là!
Loin de moi l'idée de dire que tous les gynécos sont nuls et que toutes les sage-femmes sont géniales! Comme souvent, il y a derrière tout ça une histoire de personne, et même de rencontre!

De mon côté, tout à commencé vers mes 16 ans quand ma mère m'a amenée consulter sa gynéco pour une histoire de règles abondantes et douloureuses.
Après un examen qui m'a vraiment mise très très mal à l'aise, je suis ressortie de là avec une prescription pour une pilule micro-dosée.
La personne était pourtant gentille, mais j'ai vraiment vécu ça comme une intrusion, je n'étais pas prête.
Suite à cela, j'y suis retournée tous les ans jusqu'à mes 19 ans, tant que je vivais chez mes parents, avec la boule au ventre, pour me faire renouveler la pilule.
De mes 19 ans à mes 24 ans, j'ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour me faire prescrire la pilule sans me faire examiner, et ça a souvent marché.
C'était quand-même une source de stress importante.

De mes 22 ans à mes 24 ans, j'ai même arrêté de prendre la pilule.
A la fois parce que je pressentais déjà à l'époque que je ne voulais plus ingurgiter d'hormones, et à la fois à cause de ces RDV tant redoutés
J'ai donc fait avec les moyens du bord pour ne pas tomber enceinte, sans pour autant maîtriser la symptothermie que personne ne m'avait jamais expliquée.
Ce qui devait arriver arriva: à 24 ans, je suis tombée enceinte.

Cette grossesse n'était pas voulue à ce moment-là, néanmoins j'ai immédiatement décidé de garder le bébé. Cela m'a valu une crise de couple importante et une grossesse très angoissée, mais je n'ai jamais regretté ce choix.

Qui dit grossesse dit suivi gynécologique important...
J'ai donc entamé un suivi avec une gynécologue.
Finalement, je n'ai pas eu d'autre choix que de m'asseoir sur mon traumatisme initial.
A cette époque-là, je n'étais pas du tout au fait des accompagnements alternatifs qui existaient, et j'ai donc subi un suivi qu'on pourrait qualifier de "classique".

Suite à la naissance de mon bébé, j'ai décidé de reprendre un suivi régulier.

Ma gynécologue était pro pilule à fond les ballons, j'ai donc repris la pilule.
Elle était contre l'allaitement (ou du moins pas vraiment pour), et a fait remarquer à la jeune maman un peu paumée que j'étais que mon bébé était maigre et que ça serait bien que j'arrête de l'allaiter.

Les années ont passé et je retournais la voir tous les ans.
Ce n'était pas une partie de plaisir et les examens étaient franchement désagréables. Elle me laissait même le spéculum dans le vagin pour aller répondre au téléphone.
Un jour, elle m'a détecté une boule au sein, mais elle a décidé que ce n'était pas grave.
Malgré ma demande, elle n'a pas voulu me prescrire de mammographie et m'a redonné un RDV 6 mois plus tard.
En le disant à mon médecin généraliste à une autre occasion, c'est lui qui m'a prescrit une mammographie.
Lors ce cette mammographie, j'ai eu une 1ère prise de conscience.
Les personnes étaient très douces et tout était fait pour respecter la pudeur des patientes.

Le temps est de nouveau passé, et j'étais sujette à des infections urinaires à répétition. Mon médecin généraliste les traitait au coup par coup avec un antibiotique. Au bout d'un moment, il m'a conseillé de prendre RDV avec ma gynéco, ce que j'ai fait. J'ai également vu un urologue.
Ma gynéco a alors eu l'idée lumineuse de me mettre sous antibiotiques non-stop pendant 6 mois!!!
J'ai respecté ce traitement, et j'ai eu la chance de ne pas avoir d'effets secondaires. Mais 3 semaines après l'arrêt du traitement, l'infection revenait.
Mon médecin a alors eu l'idée de m'envoyer voir une ostéopathe spécialisée qui, par des massages appuyés, a bougé mes organes sur 2 séances: cela fait plus de 3 ans et je n'ai plus jamais eu d'infection urinaire...!

Mes résultats de frottis, elle les regardait au moment du RDV suivant après avoir passé 10 minutes à les chercher dans son bordel... Ils n'étaient pas dans mon dossier, je ne sais même pas si elle les avait vus avant.

Lorsque j'ai voulu arrêter la pilule et me faire poser un stérilet au cuivre, ma gynéco a tout fait pour m'en dissuader. Elle m'a dit que la pose était douloureuse, que même elle, elle ne s'en était jamais fait poser, que ce n'était pas fiable, qu'il y avait un risque de grossesse important, etc...
Au mieux, elle acceptait de me poser un stérilet aux hormones, mais vraiment, elle me conseillait fortement de garder la pilule.
Je suis ressortie sans rien, et encore une fois, je suis passée par mon médecin généraliste, qui me l'a prescrit.

Je suis donc arrivée avec mon stérilet au cuivre quelques mois plus tard qu'elle a refusé de me poser car ce n'était pas la bonne période.
Elle a finalement cédé et me l'a posé.

C'était il y a 3 ans 1/2.
Un an plus tard, je suis retournée la voir, mais j'accumulais trop de ressenti par rapport à ce suivi.

Pendant les 2 ans 1/2 qui ont suivi, je n'ai été voir personne jusqu'à ce qu'on me conseille une sage-femme.

FIN DE LA 1ère PARTIE, en mode blasée-désespérée.
C'est l'entracte, allez boire un coup et faire pipi parce que ça continue après!

Vendredi dernier, je suis donc allée voir cette sage-femme.
Et là.... (c'est quoi l'inverse de "C'est le drame"?)

Déjà, j'arrive dans la salle d'attente et je vois ça:



 
Mon œil de licorne avertie analyse la situation:
des fringues à donner, des Causette sur la table, une salle d'attente hyper cosy, plein d'affiches pro-allaitement...
Que de good vibes...
J'attends la suite avec impatience!

La sage-femme me fait entrer dans son cabinet.
Enfin, "cabinet", façon de parler, en réalité j'ai l'impression d'entrer dans un studio aménagé, sofas, coin cuisine, plantes, etc...
Elle me dit de m'installer où je veux, je choisis donc un sofa où je me place en tailleurs.
Elle me tutoie directement et me pose quelques questions.
Elle accueille mon végétalisme avec joie, et me dit même que c'est un choix très judicieux concernant ma maladie auto-immune. A ce sujet, elle me donne même quelques conseils et m'oriente vers un naturopathe spécialisé alors que ce n'est pas son domaine.

Elle m'explique tout ce qu'elle fait et je me rends compte que la douceur et la décontraction n'empêchent pas le professionnalisme.

J'avoue, j'ai buggé au moment où elle m'a demandé si j'avais déjà vu mon col de l'utérus. Je me suis imaginée dans une position de yoga improbable et tout^^.
Elle m'en a montré un en photo, puis, lors de l'auscultation, elle m'a montré le mien, en me disant qu'il était très beau, ce qui a bien détendu l'atmosphère!
Elle m'a laissé le choix de la position lors de l'auscultation (hein, y a le choix???) et m'a proposé de poser le spéculum moi-même, ce que j'ai refusé car je n'étais pas très à l'aise.
Elle m'a tout montré et expliqué, avant et pendant l'auscultation.
A bientôt 34 ans, j'avais l'impression que c'était la 1ère fois de ma vie que je me faisais ausculter.

Le RDV a duré 1h et on s'est dit "A dans un an et demi pour le changement de stérilet, ou avant si je sens que c'est nécessaire".

Je suis ressortie de là-dedans complètement sonnée, et j'ai mis quelques jours à comprendre ce qui m'avait perturbée à ce point.
Je crois que c'est d'avoir découvert qu'il était possible d'être respectée à ce point!
Toute mon histoire gynécologique m'est revenue en boomerang, d'où la nécessité pour moi d'écrire cet article.

Encore une fois, je le redis: mon article n'a pas pour but de dénigrer tous les gynécologues et d'encenser toutes les sage-femmes.
J'y aborde seulement MON expérience.

Par contre, s'il y a un message que j'aimerais faire passer, c'est celui-ci:
- Si vous êtes mal à l'aise avec un professionnel quel qu'il soit, si vous ne vous sentez pas respectée, si votre pudeur est mise à mal, si vous n'avez pas toutes les réponses à vos questions, si les examens sont une source d'angoisse pour vous, si vous ne sentez pas un feeling particulier avec la personne: changez!
- Vous pouvez trouver un professionnel avec qui vous vous sentez en confiance et à l'aise, vous n'êtes pas un numéro ou un bout de viande.
- Votre intimité mérite qu'on vous traite avec douceur et respect.
- Dites autour de vous que les sage-femmes effectuent des suivis gynécologiques, que ça se fait encore peu mais de plus en plus.

**************************************************************

Alors, qui a opté pour un suivi gynécologique par une sage-femme?

dimanche 16 octobre 2016

Faut-il faire ses menus à la semaine, à la quinzaine ou au mois?

La question des menus et de la planification des repas revient sans cesse sur notre groupe Gestion Budgétaire, Entraide et Minimalisme.
En effet, faire ses menus et la liste des courses qui correspond sont pour nous la meilleure façon de faire des économies sur le budget alimentation, et en particulier d'éviter le gaspillage alimentaire.



Mais à quelle fréquence faire ses menus?
Nous allons essayer de dépatouiller tout ça!

Il n'y a pas une seule et unique méthode pour faire ses menus.

Menus à la semaine
Pendant longtemps, j'ai fonctionné en faisant mes courses une fois par semaine.
Faire ses menus à la semaine permet d'être au plus près de son stock.
Comme vous le savez, je suis contre le stock alimentaire, comme je vous l'explique en détail dans cet article.
Stocker à outrance ne vous permettra jamais de faire des économies, contrairement à ce que vous pourriez penser!
Les + des menus à la semaine:
- Pas besoin de beaucoup d'inspiration, il n'y a que quelques plats à anticiper.
- Chaque semaine vous faites le point sur ce qui vous reste et ne rachetez que le nécessaire. Vous êtes au clair sur votre stock et sur vos dépenses.
- Vous risquez moins d'avoir oublié quelque chose sur votre liste, et si cela arrive, vous avez moins de temps à attendre jusqu'aux prochaines courses.
Les - des menus à la semaine:
- Faire ses courses chaque semaine demande plus de temps, surtout si vous les faites à différents endroits.

Menus à la quinzaine
C'est la manière dont je fonctionne depuis environ 2 ans.
Je planifie mes repas pour 2 semaines, et je me rends dans mon magasin bio à cette fréquence pour acheter le sec. J'achète en même temps mes fruits et légumes pour une semaine.
Cela m'arrive également de prendre les légumes pour 2 semaines comme je l'expliquais dans cet article.
Si je ne les ai pas pris pour 2 semaines, je passe au magasin la semaine entre 2 pour faire un appoint, en combinant toujours avec un autre déplacement. Mon magasin bio se trouvant à 14 km de chez moi, je n'y vais pas exprès pour acheter quelques légumes.
Herveline fonctionne de cette manière également. Elle fait ses courses à la quinzaine, et elle récupère un panier de légumes d'un producteur bio et local chaque semaine. 
Les + des menus à la quinzaine:
- On passe moins de temps en courses. De mon côté, vu que ma liste est préparée avec soin, je ne passe jamais plus de 15/20 minutes dans le magasin 2 fois par mois.
Les - des menus à la quinzaine:
- Cela demande une plus grande organisation en amont pour ne pas gaspiller.
Votre menu doit tenir compte des aliments qui s'abîment ou se périment en premier, afin de les faire d'abord et ne pas les perdre. De mon côté, mon congélateur est mon meilleur allié!

Menus au mois... ou plus!
Certaines personnes font leurs menus au mois... ou même à l'année!
C'est le cas de Nanouch, maternante proximale ET organisée qui a fait ses menus sur l'année! Ses menus sont disponibles sur son blog!
Les + des menus au mois:
- Encore moins de temps passé en magasin!
Les - des menus au mois:
- Un très grand risque d'avoir oublié quelque-chose et de devoir se rendre au magasin entre deux!
- Besoin d'avoir un maximum d'inspiration pour anticiper de nombreux plats.
Pour ma part, je pense que la gestion des menus au mois ne peut se faire que par des personnes très très TRES organisées. L'organisation de Nanouch est très spécifique et lui convient.
Si vous commencez tout juste à vous pencher sur la planification de vos menus, préférez une gestion à la semaine ou à la quinzaine au début.
Plus vous serez à l'aise avec votre organisation, plus vous pourrez étendre la période.



Quelle est l'organisation qui VOUS convient?
Pour pouvoir s'astreindre à un fonctionnement régulier, il va falloir qu'il vous convienne. Chaque famille ayant des contraintes différentes et des particularités, il est important de trouver une routine qui colle à vos spécificités.

Voici quelques éléments à prendre en compte pour faire votre choix:
- L'éloignement des lieux d'approvisionnement par rapport à votre domicile: plus les magasins ou producteurs sont éloignés, plus les aller-retours fréquents vont perdre leur sens. Non seulement vous allez perdre du temps, mais vous allez également dépenser plus de carburant.
- La possibilité de combiner le fait de faire ses courses avec un autre déplacement: si votre magasin ou votre producteur se trouve sur le même trajet que votre travail, c'est tout bénèf'! Pour ma part, je joue beaucoup là-dessus.
Chaque semaine, je regarde mon planning sur mon Fil'buj et je vois comment je peux combiner un rendez-vous ou une réunion avec mes courses.
- Le temps dont vous disposez: avez-vous des enfants ou non, travaillez-vous à l'extérieur ou à votre domicile, quels sont vos horaires, etc?
- La capacité à s'organiser en amont: plus vous serez capable de vous organiser en amont, plus vous pourrez faire vos menus sur de longues périodes.
En effet, on ne le répètera jamais assez, pour ne pas gâcher et pour faire des économies, il faut planifier ses plats et faire sa liste en fonction!
Si l'organisation n'est pas votre fort pour le moment, préférez une planification courte, à la semaine par exemple.
- Le fait de vouloir beaucoup varier ses plats: plus on souhaite varier, plus il y a de plats à prévoir, et plus l'exercice se complique.
De mon côté, je cuisine quasiment toujours pour 2 fois. En plus, le week-end, nous mangeons souvent les restes ou bien je me débrouille avec ce qui se trouve dans mes placards. Et enfin, le soir nous mangeons essentiellement des salades composées ou des soupes.
Résultat: pour 2 semaines de menus, je n'ai à prévoir que 5 ou 6 plats.
Si vous voulez changer de plat à chaque repas, ce sont 14 plats que vous devrez prévoir!

Y a-t-il une différence de budget selon la fréquence de la planification des menus?
J'ai eu beau me poser la question dans tous les sens: non, je ne pense pas que ce soit la fréquence de la planification des menus qui ait une influence sur le budget, du moment que cette fréquence vous convient.

Pour moi, ce qui influence beaucoup le budget alimentaire, c'est:
- La composition des repas: sont-ils simples ou élaborés, contiennent-ils beaucoup d'ingrédients différents, comprennent-ils une entrée + un plat + un dessert, etc?
- La présence de protéines animales: rappelons qu'il est complètement inutile, voire néfaste sur le plan nutritionnel, de consommer des protéines animales à chaque repas. Celles-ci coûtant généralement cher, cela pèse sur votre budget alimentation.
- Le gaspillage alimentaire (je vous donne toutes mes astuces pour lutter contre le gâchis dans cet article).
- Une mauvaise organisation dans le combo menus/liste des courses. Quand la liste est bien adaptée au menu, plus de superflu et plus de gâchis: votre porte-monnaie vous remercie! Mais du coup: ATTENTION! Comme nous l'avons vu précédemment, l'organisation est plus difficile à mettre en place au fur et à mesure que le temps de panification s'allonge. Pensez-y!

*       *       *
J'espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair et vous aura donné quelques billes pour trouver VOTRE organisation!
N'hésitez pas à partager toutes vos astuces d'organisation des repas en commentaire! 

mercredi 12 octobre 2016

Comment j'ai été traumatisée par la vente à domicile!

La vente à domicile... ma bête noire...
Limite ça me développe le TOC de tourner 20 fois sur moi-même puis de me cacher dans tout endroit fermé et sombre quand j'en entends parler.

Je déteste les réunions de vente à domicile.
Mais si vous savez, le truc soi-disant entre copines pour découvrir des nouveaux tup'tup', des produits de beauté, des appareils de cuisine ou même des sex toys???

Depuis toujours, j'essaie d'esquiver lorsqu'on m'invite à ce genre de réunions.
"Oh mince, je peux pas, j'ai aqua-licorne!"
Voyez le genre?

Du coup, je n'ai participé qu'à une seule réunion de vente à domicile dans ma vie. Je me suis faite avoir en beauté. Et j'en suis ressortie traumatisée.

Que je vous raconte...

Cela s'est passé il y a bien 3 ou 4 ans...
Une copine/voisine avec qui je marchais pour aller à l'école me dit:
- Tiens au fait, l'autre fois à ***biiiiiip*** (supermarché local), j'ai gagné une séance pour un soin à domicile. Il y avait un tirage au sort pour gagner des cadeaux, j'ai participé et j'ai gagné ça!
- Ah oui, c'est cool.
- Oui, et en plus la personne m'a dit que je pouvais inviter des copines, du coup j'ai invité Machinette, Bidulette, et si ça te dit, tu peux venir aussi?
- Euh... Bah tu sais, moi les soins c'est pas trop mon truc, je fabrique mes soins moi-même avec des produits naturels.
- Alleeeeeeeez, viens, ça va être sympa!
- Bon, OK...
(Notez que je suis quand-même une gentille copine)
Bref.

Le jour J j'arrive donc chez ma copine un peu en avance, les 2 autres copines sont déjà là.
Arrive la personne qui doit nous faire le soin.

Et là...
C'est le drame...

Je vois sa mallette à l'effigie d'une marque relativement connue de vente à domicile de cosmétiques.
J'ai compris tout de suite que j'étais tombée dans un guet-apens.
Un "gwet'apen's", comme on dit avec mes copines pour rigoler!
Sauf que là je rigolais pas de trop.
La copine qui m'avait invitée était très mal à l'aise également car elle a compris que le soi-disant soin qu'elle avait gagné était un cadeau empoisonné.
Nous en avons d'ailleurs fait la remarque très gentiment à la dame qui nous assure qu'il n'y a pas de soucis et qu'il n'y a aucune obligation d'achat.

Elle débute donc sa prestation dans un climat plutôt tendu.
Présentation de ses supers produits super naturels et super économiques, blablabla...

Elle nous propose donc des produits que nous nous étalons consciencieusement sur la tronche.

Vient le moment où elle essaye de nous vendre ses produits.
Pour ma part, elle a essayé de me refourguer un serum solide à 90€ le pot.
3 fois rien en quelques sortes.
Surtout pour une huile dont on ne connaît pas la provenance mélangée avec de la cire pour épaissir et quelques ingrédients inconnus pour donner une odeur.
Mais oui mais le pot de 50 ml pouvait me durer toute l'année!!! C'était hyper économique en fait!!!
Euh... oui mais non.
Comment te dire que je fabrique ma propre crème à l'huile d'argan, parce que faut pas sortir de St Cyr pour fabriquer une crème, qu'elle me coûte 4€ et me dure 2 mois, et que donc l'hydratation de mon visage me coûte 24€/an pour des produits de qualité?
(Note de l'auteur: aujourd'hui j'en ai fini avec la folie Aroma Zone et je me tourne de plus en plus vers la Slow Cosmétique).

Bref, cette brave dame nous indique les prix de tous les produits que nous avons utilisés...
Un ange passe...
Puis 2...
Puis 3...
Bon, elle est sympa, elle nous laisse réfléchir entre copines (lolilol) pendant qu'elle range un peu son matériel.
On discute entre copines. Qu'on s'est bien fait entuber. Que les produits sont vachement chers. Et la qualité inconnue.

La dame revient.
Nous demande où on en est, tout sourire.
On lui dit alors qu'on ne compte rien acheter.
Plus de sourire... Rien? Personne?
Ben non rien, personne.
Elle commence alors un laïus en nous expliquant qu'en 3 ans d'activité, ça ne lui était jamais arrivé que personne ne lui achète rien.
Nous lui répondons gentiment que c'est peut-être parce que pour les autres réunions qu'elle organise, les gens savent où ils mettent les pieds? Nous on nous fait croire qu'on a gagné un soin du visage et au final on voudrait nous faire acheter un serum à 90€? Y a comme un quiproquo non?
Alors là, elle a changé son fusil d'épaule.
Elle a commencé à nous parler de son parcours, que c'était dur de gagner sa vie avec ce métier, qu'après des années de galère elle a enfin trouvé un emploi stable grâce à cette compagnie vue qu'elle est seule avec son fils.
Qu'elle est payée à la commission en grande partie, que le temps qu'elle passe en soirée comme là, avec nous, ça empiète sur sa vie familiale.
Un ange passe...
Puis 2...
Puis 3...

Elle a rangé ses affaires en silence et elle est partie.

Voilà voilà...

J'ai bien conscience que j'ai eu particulièrement une expérience de crotte avec la vente à domicile.
Cette pauvre dame n'y était pour rien et à aucun moment nous ne l'avons agressée ou quoique ce soit. Au pire on lui a fait perdre 1h30 de son temps.

Mais quand-même, la vente à domicile, je ne peux pas, je ne peux VRAIMENT pas!
Plusieurs raisons à cela:

1/ Dans 99% des cas, ce sont des produits que je n'utilise pas
Pas de bio, pas de local, pas de naturel, pas d'éthique.

2/ Même si j'en utilisais, si j'ai besoin d'un truc, je vais l'acheter, je n'attends pas qu'il y ait une réunion.

3/ Le concept de "passer un moment sympa entre copines", alors là, mais alors là!!! J'ai juste envie de répondre à la personne qui me dirait ça qu'elle doit vraiment avoir des copines de crotte pour avoir besoin d'un support tel qu'une réunion de vente pour passer un bon moment!
Oui je sais, ce n'est pas très gentil de dire ça.
Mais je ne peux même pas comprendre comment on peut mettre "vente" et "passer un bon moment" dans la même phrase.
Moi si j'ai envie de passer un bon moment avec mes copines, on se fait un bon repas sans enfant, on va se boire un verre, faire une journée thalasso, se promener, que sais-je encore mais pas ça quoi!
Sans compter l'image de la femme que ça me renvoie, mais c'est un autre sujet!
Non, je n'ai pas besoin de dépenser de l'argent pour passer un bon moment!

4/ Ca pousse à la consommation.
Même si évidemment on vous dit qu'il n'y a pas d'obligation d'achat, énormément de personnes repartent avec "un petit quelque chose".
Parce que la vendeuse est sympa, ou alors parce qu'elle est très efficace et qu'elle a réussi à te faire croire que tu as besoin d'un truc dont tu ne connaissais même pas l'existence il y a 5 minutes.
Parce que ça te fait envie sur le moment et qu'arrivé chez toi tu te demandes au fait pourquoi tu as acheté ce truc.
Parce que tes copines ont rien acheté et que tu ne te sens pas de laisser repartir la vendeuse sans rien.
Parce que t'as pas envie de passer pour une radine devant ta belle-soeur.
Etc, etc...

5/ Parce que dans certaines entreprises qui utilisent cette méthode, les vendeurs sont sous-payés et sont même parfois obligés de payer de leur poche leur matériel de base. Ils sont donc obligés après de travailler comme des malades et de vendre à bloc, ne serait-ce que pour se rembourser!

Bref, vous l'aurez compris, je nourris une véritable aversion pour cette méthode de vente... mais pas pour ses vendeurs!
Si vous êtes une vendeuse à domicile de quoique ce soit, ne prenez pas ce billet d'humeur contre vous!

dimanche 9 octobre 2016

Se débarraser des mites au naturel!

Au début de l'été, j'ai été confrontée au problème des mites.

Le truc bizarre, c'est que c'est uniquement l'armoire de mon fils qui a été touchée.
J'ai donc axé ma démarche particulièrement sur son armoire à lui, mais je vais également traiter en prévention les autres armoires de la famille.

Tout a commencé quand j'ai remarqué qu'un tee-shirt de mon fils était plein de trous!
Nous avons déjà eu des mites à la maison donc j'ai reconnu tout de suite les fautives!

Du coup, j'ai décidé de mettre en route très vite un plan d'action radical!




ETAPE N°1

J'ai fait quelques recherches sur internet pour connaître différentes méthodes naturelles pour venir à bout des mites.
En effet, il était hors de question pour moi de devoir acheter un produit chimique: comme vous le savez maintenant, j'essaye toujours de trouver une solution naturelle et écologique pour tout, et aussi de faire avec ce que j'ai déjà chez moi, sans passer par un nouvel achat!

Voici donc les méthodes naturelles que j'ai trouvées lors de mes recherches:
Je ne les ai pas toutes utilisées, mais peut-être que vous, vous aurez ce qu'il faut dans vos placards:
  • La lavande
  • Le thym
  • Le romarin
  • L'eucalyptus
  • Le savon de Marseille ou le savon d'Alep
  • L'huile essentielle de menthe, ou les feuilles
  • Les clous de girofle
  • Les écorces de citron
J'ai également glané quelques conseils pour éviter que les mites ne reviennent:
  • Laver tout le linge de l'armoire
  • Le repasser (alors là, même pas en rêve!)
  • Nettoyer et désinfecter soigneusement l'armoire, dans tous les recoins
  • Aérer l'intérieur de l'armoire régulièrement
  • En cas d'invasion extrême: mettre le linge dans des housses fermées hermétiquement.
ETAPE N°2

J'ai vidé entièrement l'armoire de mon fils!
J'en ai profité pour faire un gros tri, qui devait être fait plutôt pendant l'été, mais c'était l'occasion:
Une partie a été déposée au Relais (les vêtements qui ne sont plus ni mettables ni donnables, soit la plus grande partie de ses habits vu que mon fils est très attiré par le sol, il passe son temps à se traîner par terre), et une autre petite partie a été donnée à une association caritative.

ETAPE N°3

J'ai nettoyé toute l'armoire avec mon produit nettoyant et désinfectant multi-usage.
J'ai bien insisté dans les coins.

ETAPE N°4

J'ai mis tous ces vêtements à laver.
J'avoue que ça m'a gravement saoulée, mais il fallait le faire.
Comme je ne comptais pas tout repassé, j'ai tout lavé à 60 degrés.


ETAPE N°5

J'ai mis des répulsifs naturels partout dans son armoire!
J'ai fait à la fois avec ce que j'avais dans mes placards, et à la fois avec ce que j'ai pu glaner gratuitement.
Voici ce que j'ai utilisé:
  • J'avais fait il y a 2 ans des petits sachets de fleurs de lavande séchés. Bien entendu ils ne sentent presque plus rien, alors j'ai rajouté dans chaque sachet 4 gouttes d'huile essentielle de lavande.
  • J'ai également râpé quelques copeaux de savon de Marseille que j'ai mis dans des petites coupelles.
  • J'ai caché au fond de l'armoire 2 lingettes lavables sur lesquelles j'ai mis 2 gouttes d'huile essentielle de citron (n'ayant pas d'écorces sous la main), et 2 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus.
  • Enfin, j'ai mis dans un petit bol quelques brins de thym et de romarin que j'ai cueillis dans mon village (il y en a plein partout!), ainsi que quelques clous de girofle que j'avais dans mon placard.
Si avec tout ça les mites reviennent, je ne réponds plus de rien!
En tous cas ça fait maintenant plus de 2 mois et tout semble calme, l'ennemi n'est plus à l'horizon!

*     *     *
Et vous, avez-vous trouvé des solutions radicales pour lutter contre les mites?