mardi 16 mai 2017

"Adoptez la Slow Cosmetique": LA solution la plus naturelle et économique!

Il y a quelques semaines, j'ai eu la chance de recevoir en service presse l'édition rééditée de "Adoptez la Slow Cosmétique" de Julien Kaibeck.
Ce livre est sorti pour la première fois en 2012, il a connu un succès immense, et il a été complété et réédité récemment.

Je l'avoue: je n'avais pas lu la 1ère version, et pourtant, j'en avais entendu parler des milliards de fois!
Mon cheminement personnel à propos des cosmétiques m'avait amenée vers une simplification drastique des produits que j'utilisais, et j'avais en tête une représentation erronée comme quoi la Slow Cosmétique nous poussait à utiliser toutes sortes d'huiles et d'hydrolats différents pour se créer une routine.
ERREUR FATALE, nous le verrons par la suite!

Il y a quelques semaines, Julien Kaibeck a demandé à rejoindre notre groupe Facebook "Gestion budgétaire, entraide et minimalisme, et quelques jours plus tard, j'ai été contactée par la maison d'édition Leduc.s éditions pour savoir si je souhaitais recevoir ce livre, sachant que Julien Kaibeck appréciait beaucoup notre démarche et pensait que la sienne y était liée, qu'elles étaient complémentaires.
C'est donc pleine de doutes que j'ai accepté, après tout, on n'est jamais mieux servi que par son propre cerveau, j'allais donc lire ce bouquin et pouvoir me faire réellement une opinion!

Je l'ai dévoré en 2 jours.

Et pourtant, j'estime qu'après pas mal de recherches et de tâtonnements, j'avais déjà pas mal avancé dans cette démarche.




Le sommaire

PARTIE 1: Les cosmétiques, entre attirance et méfiance
- La peau et ses besoins
- Les cosmétiques conventionnels et leurs dangers
- La Slow Cosmétique: une révolution saine et naturelle

--------> Cette partie a été particulièrement utile pour moi car elle explique simplement l'état des lieux des cosmétiques actuels, elle donne des billes concrètes.
Parce que oui, au fond de moi je savais que "les cosmétiques cracra c'est le diable", mais pas vraiment exactement pourquoi (enfin, vaguement, les perturbateurs endocriniens, les trucs comme ça, mais sans plus).
J'ai appris des trucs de ouf sur le fonctionnement de la peau, comme par exemple que le but d'une crème ou d'une huile est juste de créer une barrière pour empêcher que l'eau qui se trouve à l'intérieur ne se barre à l'extérieur^^
J'avais toujours cru que les produits pénétraient et hydrataient de l'intérieur...

En lisant cette partie, vous n'aurez plus jamais envie d'acheter une crème conventionnelle, mais en même temps, ce que j'ai particulièrement apprécié, c'est que le discours n'est pas catastrophiste ni culpabilisant, au contraire il est cool et plein d'humour! Ca m'a rappelé notre "HalTE aU PerFeCtiOnNisMe"!

Une autre chose que j'ai adorée dans cette partie, c'est le positionnement par rapport au fait de se maquiller.
Sur les groupes écolo, on voit fleurir des posts sur les avantages de ne pas se maquiller. Bah oui, hein, quand on avance dans sa démarche écolo, on nous rabâche qu'il arrive un moment où on n'a plus besoin de sa maquiller, c'est pas minimaliste, c'est pas utile, toussa toussa (comme les soutifs)
Et moi, qui suis dans cette démarche depuis bientôt 10 ans, je me dis "Meeeeeerde, j'ai loupé un truc ou quoi??? Moi j'aime bien me maquiller, je ne me sens pas femme objet pour autant, c'est un petit plaisir quotidien et j'ai même pas envie d'y renoncer d'aboooord".
Et là, en lisant ce livre, je trouve quelqu'un qui me comprend! Ô joie dans mon cœur! Il n'en met pas 3 tartines mais il explique que l'homme étant un animal social, le maquillage existe depuis hyyyyyypeeeeer longtemps et que ce n'est pas forcément une mauvaise chose en soi.
Cimer Juju!

PARTIE 2: Adopter la Slow Cosmétique
- La base: nettoyer la peau (et les cheveux)
- Le quotidien: hydrater et protéger la peau
- Les urgences: soigner et réparer les petites imperfections
- Le plaisir: se parfumer, se maquiller et séduire

-------> Donc là c'est LA partie où tu as toutes les recettes selon ton type de peau et/ou le problème rencontré.
Contrairement à ce que je pensais, cette partie ne pousse pas du tout à la surconsommation de produits. Au contraire, avec 2 voire 3 produits grand maximum, tu peux hydrater ta peau sans soucis.

Pour ma part, depuis la lecture de ce livre, j'ai complètement arrêté de fabriquer ma crème hydratante maison, de toutes façons ça faisait des semaines que ça me prenait la tête, finalement appliquer les 2 ingrédients l'un après l'autre, c'est tout aussi bien et plus rapide!

Mon avis:
Bon clairement, "Adoptez la Slow Cosmétique", c'est la version LICORNE de la cosmétique. J'ai rien à redire.
J'aurais voulu faire un manifeste licornesque de la cosmétique que je n'aurais pas fait mieux.

La philosophie
J'ai particulièrement aimé la philosophie de ce livre: attention au greenwashing, ne vous jetez pas sur les produits bio à tout prix.
Finalement, n'écoutez pas ce qu'on vous raconte, les industries cosmétiques sont très fortes, informez vous, apprenez vous-mêmes à décrypter une étiquette, faites-vous votre propre avis.
C'est ce qu'on dit toujours sur notre groupe, ne prenez pas tout ce qu'on vous dit pour argent comptant, testez vous-mêmes.
Autre chose: j'ai vraiment adhéré à cette vision de la cosmétique, du prendre soin de soi.
Pas besoin de dépenser des fortunes pour prendre soin de nous, au contraire.
Mention spéciale pour les "tutos" de massage facial: un vrai moment de détente et un geste beauté totalement gratuit et zéro déchet^^

Le "ton" du livre
Le ton est vraiment sympa et très accessible.
La 1ère partie notamment est vraiment intéressante car elle vulgarise des choses compliquées d'une manière assez simple.
En plus, il est drôle!
Pour vous donner le ton, voici les remerciements:


"Ce livre est dédié à mes parents,
parce que maman ne lâchera jamais son rouge à lèvres
et parce que papa ne mettra jamais rien sur sa figure."

A qui s'adresse ce livre?
Clairement, c'est exactement le genre de livre que j'aurais aimé lire il y a 10 ans quand j'ai commencé ma démarche.
Cela m'aurait peut-être évité de passer par ma grande période de folie autour d'un célèbre site de ventes de produits pour faire ses cosmétiques soi-même dont je tairai le nom...!
Par contre, pour quelqu'un de déjà renseigné sur la question, ça permet vraiment de tout avoir de synthétisé sous la main.
Au début, quand j'ai reçu ce livre, je m'étais dit que j'allais le faire gagner, mais en fait non, nananèèèèèèèèèèreuh, je le garde pour moi^^
Je pense que j'aurai à m'y référer régulièrement.
Il s'adresse également aux hommes et aux femmes sans distinction.

Info vérité
J'ai lu ici ou là une critique de ce livre comme quoi Julien Kaibeck faisait dedans beaucoup de pub pour son site Slow Cosmétique, qui est une boutique où vous pouvez acheter des produits.
Certes, c'est vrai, je ne vais pas dire le contraire, il en parle assez souvent dans le livre.
Par contre, pour avoir un peu creusé la question avant de rédiger cet article, je me suis dit: "Mais en quoi c'est mal de lancer un business dans ça, finalement?"
Les produits présents sur le site et qui portent donc le label Slow Cosmétique sont sélectionnés avec soin avec des critères vraiment exigeants.
Du coup, ça peut être une bonne base pour commencer, et encore une fois, il est nécessaire d'utiliser notre cerveau et de ne pas se jeter sur n'importe quoi!
Finalement, si on applique le principe même expliqué en 1ère partie du livre, si on les intègre bien, il n'y a pas de risque de tomber dans tout ce que le livre dénonce justement: le greenwashing et la surconsommation de cosmétiques.




Comment j'applique ses principes?
Postulat de départ: je suis une grosse feignasse.
Du coup, j'avais arrêté de fabriquer ma crème maison juste par flemme.
La Slow Cosmétique me convient donc tout à fait.

Depuis cette lecture, ma routine est extrêmement simple:
- Le matin: un coup d'hydrolat pour nettoyer (quand j'aurai fini mon hydrolat, je pense passer tout simplement à l'eau), puis je mélange dans ma main une demi noisette de gel d'aloe vera et un petit pois d'huile végétale (je termine mon huile d'abricot puis je me pencherai sur la question de savoir quelle huile racheter)
- Le soir: démaquillage à l'huile d'olive pour les yeux et savon de Marseille pour la peau, puis le même mélange aloe vera / huile. J'essaye de prendre une minute désormais pour masser mon visage en appliquant ça.
VOI-LA.
Même pas en rêve je m'imagine adopter la technique du layering où tu dois appliquer 15 produits les uns après les autres.
Avec moi, il faut que ça aille viiiiiiiiiiiiite, sinon ça me goooooooooonfle!

*       *       *

Pour aller plus loin:
- Pour acheter le livre sur Décitre (notre libraire en ligne licornesque préféré), c'est ICI. Il s'agit d'un lien affilié, c'est à dire que je perçois 5% des ventes quand quelqu'un achète via ce lien.
- Pour l'acheter en version e-book (vive le zéro déchet), c'est ICI. Lien affilié, même topo.
- Le site officiel de l'association Slow Cosmétique, c'est ICI, pour bien comprendre la philosophie du mouvement.
- Le site de la boutique officielle, avec tous les produits qu'ils ont pris le temps de scruter à la loupe et de labelliser, c'est ICI (Je ne perçois aucune commission sur les ventes)





6 commentaires:

  1. Bonjour, le lien de l'ebook ne fonctionne pas.
    Merci pour cet article qui me parle bcp... en grosse feignasse que je suis

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai découvert bien avant d'être licorne! Étant comme toi, un peu feignasse, cosmétique maison ( même pour le reste),j'opte pour la simplicité, car plus c'est complexe, moins je serai assidue. Et la slow cosmétique correspond tout à fait à mes besoins. Moi aussi ça me déculpabilise,mais au niveau routine cosmétique! J'entends mescollègues dirent " oui, je peux pas ne rienmettre sur ma peau, il faut que je l'hydrate, que je la lave à fond tout les jours etc...), bref avant je me serais dit qui' elles auraient raison. Mais aujourd'hui, avec routine slow, je réponds aux besoins particuliers de ma peau avec des produits simples, naturels et surtout adaptés. ET elle s'en porte d'autant mieux, tout en ayant simplifié les choses.
    Du coup l'an dernier à Noël, monsieur m'a offert le guide visuel, qui résumé bien, et me suis partout!
    J'avais acheté l'ebook, de adoptez la slow.

    RépondreSupprimer
  3. En bonne feignasse qui cherchais quelque chose qui soit le plus naturel possible, j'avais cherché comment remplacer ma crème hydratante et j'étais tombé sur une de ces vidéos qui explique le principe de l'huile qui emprisonne l'hydratation. Mais je trouvais ça un peu "gras" du coup sur conseil des licornes, je fais moit moit huile gel d'aloe vera dans le creux de ma main, je frictionne pour mélanger et j'applique matin et soir. Depuis, je n'ai plus de problèmes de démangeaisons, brulures (avec les crème à la rose soit disant apaisant^^), tiraillement. C'est le top! Je me maquille donc démaquille très peu mais à l'huile aussi donc j'ai 2 produits qui font tout^^ (bon j'avoue 3 comme j'ai 2 huile, une pour le visage et la coco pour les irritations) : ça change la vie et la salle de bain!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai modifié le lien de l'e-book, j'espère que ça fonctionnera!

    RépondreSupprimer
  5. cela est très intéressant.
    chez moi c'est très slow:
    Chez moi, le matin, ma routine maquillage c'est un soin 70% bio et 100% naturel et un rouge à lèvre et c'est tout ^^
    Le soir, lavage du visage lors de la douche et je remet le même soin que le matin.

    lol

    RépondreSupprimer
  6. Hello, ai bien ri en vous lisant ! J'ai déconnecté des groupes car ça m'énervait de lire certaines inepties, ces recettes de cosmétiques à rallonge... ici ça fait un bout de temps que je n'utilise plus que de l'eau, du savon de Marseille et des huiles coco, végétale et Aloe selon les besoins, pour en avoir parlé bien des fois sur les groupes ou les gens me prenaient pour un ovni, j'ai fini par me taire ... Alors je suis ravie de lire que j'avais surement raison et je me maquille tous les jours ! Alors merci et bonne journée.

    RépondreSupprimer

On en cause ensemble?